Suite et même durant le premier confinement, vous avez été comme la majorité des français, confronté à la pénurie de produits et aliments venant d’autres pays. Alors vous avez dû consommer local, aller à la ferme ou chez votre maraîcher du coin.. C’est à partir de ce constat que je vous présente qu’est-ce que le référencement local. 

On vous a également parlé, dans un précédent article, du référencement SEO (mettre le lien de l’article). Maintenant, l’on va vous expliquer le référencement local, en quoi cela consiste.

Le référencement

Quand on parle de référencement, vous vous doutez bien que c’est votre référencement en ligne, sur les moteurs de recherches.

Mais est-ce qu’ils font la différence entre local et international ? Et bien, la réponse est non, quand votre site est référencé, n’importe qui peut le trouver, et ce, dans n’importe quel pays.

Le référencement local

Qu’est-ce que le référencement local ? Je ne vais pas vous l’expliquer avec des terminologies barbares que vous ne pourrez pas comprendre. Mais simplement par le biais d’un exemple.

Vous avez une boutique de prêt-à-porter dans le centre-ville. Vous souhaitez avoir plus de visibilité auprès de vos prospects qui, on l’espère deviendront votre clientèle de proximité.

L’atout premier, avant d’avoir un site, est de créer son profil sur Google My Business. Oui, cette plateforme vous aidera pour le référencement local.

A ce jour, la majorité de vos clients vous trouve simplement en recherchant les termes (en fonction de votre activité), « prêt-à-porter + ville » pour trouver les magasins de prêt-à-porter qui se situent soit dans la ville même, ou dans les villes aux alentours.

Analyse

Un profil « Google My Business »

En premier, si dans votre ville vous avez plusieurs commerces effectuant la même activité. Par exemple dans le prêt-à-porter à Toulon. Google ne va pas forcément afficher votre profil à droite. Mais une map ainsi qu’une petite liste des commerces.

Dans ce cas, il s’agit de vos concurrents. Ce qui permet, si vous souhaitez vous implanter, de voir un peut si vous avez de la concurrence sur votre secteur géographique. Mais ensuite, du côté du client, cela lui permet de voir quel est le magasin le plus prêt de chez lui, ainsi que de pouvoir le contacter, visualiser les horaires d’ouvertures. Ainsi que les notes que les clients ont pu lui attribuer. 

Comme pour le référencement naturel et payant. Cela s’applique aussi aux fiches « Google My Business ». C’est-à-dire que comme ça fait partie de Google, ils vont afficher systématiquement les commerces qui ont payé en premier.

Fermons la parenthèse sur les annonces, et passons aux informations visibles sur la fiche.

Commençons par le nom de votre entreprise/magasin. Pour ne pas le dire, le plus important. Suivi par les outils de google, les boutons « Itinéraire, Enregistrer, Appeler ».

Ces boutons permettent, comme leur nom l’indique, de soit avoir un itinéraire pour aller à cette boutique, soit de l’enregistrer pour le retrouver plus tard, soit d’appeler le commerçant. 

Continuons par la note ainsi que l’activité du commerce. Il s’agit, là aussi, d’une spécifié de Google. Et comme vu dans l’article sur les avis négatifs, cela permet de voir si c’est un commerce fiable, où vous pouvez y aller, presque les yeux fermés ou non. 

Depuis un moment, ils vous informent si vous pouvez soit acheter directement en magasin ou venir retirer votre commande. Spécificité liée au COVID. 

Nous retrouvons les informations, dites « standard », donc l’adresse, le numéro de téléphone, ainsi que les horaires d’ouvertures. 

On peut aussi y voir les horaires d’affluence, savoir à quelle heure il n’y a pas trop de monde pour y aller. Ceci est à la convenance du commerçant, si oui ou non, il veut l’afficher, et mettre à contribution ses clients pour y répondre. 

Finissons l’analyse de la fiche, par les avis. Et oui, c’ est bel est bien le moment ou plutôt l’endroit de la fiche pour y mettre les avis de nos clients.

La différence entre les deux est visible, en termes de référencement, les entreprises cherchent à faire concurrence (à se faire connaître) sur le plan national, voire mondial.

Alors que le référencement local est pratique pour les petites entreprises qui veulent se faire connaître au plan local, que se soit auprès d’un quartier, d’une rue, de la ville et même des villes aux alentours.